DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marathon européen sur les quotas de pêche

Vous lisez:

Marathon européen sur les quotas de pêche

Taille du texte Aa Aa

Ce lundi a été donné le coup d’envoi des négociations sur les quotas de pêche pour l’année 2010. Des négociations européennes qui s’annoncent plus difficiles encore qu‘à l’accoutumée car il manque un élément du puzzle. L’Union européenne et la Norvège, qui se mettent d’accord chaque année sur l’accès à leurs eaux respectives, ont cette fois échoué à s’entendre et ne rediscuteront que mi-janvier.

En tête de liste des espèces les plus menacées, encore et toujours le cabillaud. Malgré les restrictions à la pêche, les stocks sont au plus bas et Bruxelles recommande de réduire les captures de 25% en 2010.

Le pronostic du ministre suédois Eskil Erlandsson, dont le pays préside l’Union : “Nous allons tenter d’obtenir un accord parce que sinon, l’effort de pêche cessera au 1er janvier. Nous devons donc trouver une solution.”

Le débat s’annonce notamment agité sur deux espèces de requins, l’aiguillat et le requin-taupe, la Commission préconisant un arrêt pur et simple des prises en 2010. Bruxelles propose aussi un maintien du moratoire sur les anchois du Golfe de Gascogne et suggère une réduction de 25% des prises pour la baudroie, le merlan en mer d’Irlande et à l’ouest de l’Ecosse ou encore la lingue bleue.