DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Copenhague: les émissions liées à la déforestation font débat

Vous lisez:

Copenhague: les émissions liées à la déforestation font débat

Taille du texte Aa Aa

Selon les différentes estimations, la déforestation est à l’origine de 20 à 25% des émissions. Or, Les quotas d‘émissions de gaz carboniques liés à la déforestation n’avaient pas été inclus dans le protocole de Kyoto.

Un véritable vide juridique que certaines associations écologistes voudraient voir très vite réparé. “Les pays industrialisés, sur qui repose la responsabilité historique des émissions, essaient déjà de passer au travers en manipulant leurs décomptes des forêts, explique le Directeur de Climate Action Network Europe, Matthias Duwe. Avant d’ajouter : “et cela concerne pas mal de pays, comme l’Australie et la Russie par exemple. Dans l’Union Européenne, il y a la Finlande, l’Autriche et la Suède.”

Faut-il inclure l’abattage des forêt dans un accord ? La question fait débat, et pas seulement entre pays du Nord et pays du Sud. Pour certains, comme Dale Marshall de la David Suzuki Foundation, la division existe au sein même de l Union : “Il y a une véritable différence de points de vue dans l’Union Européenne à propos de ce vide juridique. D’un coté, certains pays comme la France qui demandent une transparence complète. Et de l’autre, des pays comme la Suède, la Finlande, ou l’Autriche freinent des quatre fers pour que rien ne bouge”

Parmi les nombreux points qui sont en discussion sur ce sujet de la déforestation, une autre controverse est née entre ceux qui sont favorables à des compensations pour des pays qui replanteraient là ou les forêts vierges ont été coupées. Et ceux qui y sont opposés.