DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plan d'assainissement budgétaire en Grèce

Vous lisez:

Plan d'assainissement budgétaire en Grèce

Taille du texte Aa Aa

Sous la pression de ses partenaires européens et des marchés financiers, la Grèce se dote d’un plan d’assainissement budgétaire.

Le premier ministre Georges Papandréou a annoncé des coupes dans les dépenses publiques, mais aussi la suppression des bonus des dirigeants du secteur bancaire public.

Ce plan doit permettre de faire passer le déficit de l’Etat de 12,7% du PIB cette année, à moins de 3% en 2013. La dette devrait baisser dès 2012.

“J’ai déjà souligné, a réaffirmé le premier ministre, que je ne prendrais pas de mesurettes qui cibleraient de faux problèmes et qui viseraient ceux dans notre société qui ne sont pas responsables de cette crise, de cette dette.” Et il ajoute : “Cela pourrait sembler plus simple de réduire les salaires et les retraites pour satisfaire une certaine élite financière internationale, mais le problème n’est pas là !”

Le plan prévoit ainsi de fiscaliser à 90%, les bonus des cadres des banques du secteur privé…

Le gouvernement grec passe à l’offensive sur le terrain budgétaire. Mais dans la rue, on réclame qu’il agisse aussi sur le front social alors que la crise bouche l’horizon des jeunes. Un malaise latent qui pousse certains à la violence, comme lors des manifestations organisées ces derniers jours en hommage au lycéen tué par un policier il y a un an.