DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dette grecque : après Fitch, Standard & Poor's abaisse sa note

Vous lisez:

Dette grecque : après Fitch, Standard & Poor's abaisse sa note

Taille du texte Aa Aa

Le ministère grec des finances a réagi à l’abaissement mercredi soir par une nouvelle agence : Standard &Poor’s, de sa note sur la dette de la Grèce, affirmant dans un communiqué : nous prenons sérieusement en compte chaque estimation internationale qui concerne et influence notre pays, mais nous avons notre stratégie et nous nous y tenons”. Jeudi le secteur des banques était fortement attaqué à la bourse d’Athènes.

La Grèce présentera un déficit budgétaire probable équivalent à 12,7% du PIB en 2009 et une dette cumulée égale à 113% de ce même produit intérieur brut. Résultat : après l’agence Fitch c’est donc Standard & Poor’s qui a abaissé sa note sur la dette grecque; passant de A- à BBB+.
Jeudi, des milliers de salariés étaient en grève en Grèce à l’appel de plusieurs syndicats proches du parti communiste et de la gauche radicale pour protester contre le plan d’austérité présenté par le gouvernement.
“Les changements que le gouvernement veut faire contre la classe ouvrière, explique un grèviste, sont tels que les travailleurs sont contraints de faire grève”.
Des salariés du secteur privé ainsi que des fonctionnaires des syndicats indépendants de l‘éducation ont manifesté dans le centre d’Athènes en début d’après-midi contre le plan de redressement.
“Les protestations ne mènent nulle part affirme une habitante d’Athènes. Rien n’arrive jamais quoiqu’ils fassent et on est tous suspendus à notre premier ministre, rien d’autre”.
Plus de 60 rassemblements étaient prévus jeudi dans les principaux centres urbains du pays pour ce qui constitue le premier test du gouvernement socialiste au pouvoir, confronté à une crise financière publique sans précédent.