DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi appelle au "dialogue politique"

Vous lisez:

Silvio Berlusconi appelle au "dialogue politique"

Taille du texte Aa Aa

A peine sorti de l’hôpital, le président du Conseil italien a joué l’apaisement dans une déclaration envoyée aux médias. Il affirme que “si sa douleur permet une ère nouvelle alors elle n’aura pas été inutile. Nous avons besoin, dit-il, “d’un langage plus modéré et plus honnête dans la politique italienne”.

Silvio Berlusconi s’est contenté de saluer les journalistes derrière les vitres teintées de sa voiture placée sous très haute protection. Il avait une grosse compresse sur une partie du visage.

Son médecin a rappelé que Berlusconi devait “éviter tout engagement public pendant 10 à 15 jours”. Il est allé chez le dentiste pendant plusieurs heures avant de prendre la direction de sa résidence privée, la villa d’Arcore près de Milan.

Il devrait également passer une partie de sa convalescence en Suisse dans une clinique où il avait fait de la chirurgie esthétique en 2003.

Silvio Berlusconi était hospitalisé depuis dimanche après avoir été atteint en pleine figure par une réplique miniature de la cathédrale de Milan à la fin d’un meeting.

Une agression qui a provoqué un choc en Italie et mis en exergue le climat de tension dans le pays.

Son agresseur, Massimo Tartaglia, qui souffre depuis 10 ans de troubles psychologiques est toujours emprisonné malgré les demandes de ses avocats. Ces derniers ont demandé son internement en hôpital psychiatrique.