DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arrêt progressif des activités du suédois Saab


Business

Arrêt progressif des activités du suédois Saab

Le constructeur automobile suédois Saab va stopper progressivement ses activités : c’est ce qu’a décidé sa maison-mère General Motors qui n’a pu vendre sa filiale suédoise au constructeur de voitures de luxe néerlandais Spyker Cars avec qui il discutait en dernier lieu.

Auparavant le constructeur américain avait discuté avec un autre constructeur de voitures de luxe, le suédois Koenigsegg, qui bénéficiait de l’appui du chinois BAIC. Mais les discussions ont été rompues au mois de novembre.

Le groupe chinois est d’accord pour racheter certains actifs de Saab, pourtant la décision d’arrêter la production devrait mettre sur le carreau les 3.000 salariés de Saab et menacer 3.000 emplois indirects.

Dans un communiqué, General Motors précise qu’il ne s’agit pas d’une faillite ou d’une liquidation forcée dans la mesure ou il pense que Saab tiendra ses engagements financiers.