DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jacques Chirac à nouveau mis en examen

Vous lisez:

Jacques Chirac à nouveau mis en examen

Taille du texte Aa Aa

L’ancien président français est poursuivi pour prise illégale d’intérêt dans l’affaire des emplois du RPR, son ancien parti. Un délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Interrogé ce matin par un juge, Jacques Chirac a réaffirmé qu’“aucun système n’avait jamais existé”.

L’ex-chef de l’Etat avait déjà entendu dans cette affaire en 2007 sous le statut de témoin assisté, un statut intermédiaire entre celui de temoin et de mis en examen.

Le cas de Jacques Chirac avait été disjoint des autres dans l’attente de la fin de son mandat présidentiel qui lui conférait une immunité jusqu’en mai 2007. (date de son départ de l’Elysée)

Cette mise en examen pour prise illégale d’intérêt intervient un mois et demi après son renvoi en correctionnel pour “détournements de fonds publics et abus de confiance concernant 21 emplois de complaisance présumés” dans une autre affaire dite des chargés de mission de la Mairie de Paris. Jacques Chirac a été maire de la capitale française de 1977 à 1995. Il encourt 10 ans de prison s’il est condamné dans cette affaire.