DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Copenhague : une impression de gâchis malgré quelques engagements

Vous lisez:

Copenhague : une impression de gâchis malgré quelques engagements

Taille du texte Aa Aa

C’est un accord a minima auquel est parvenue une partie seulement des pays représentés à Copenhague. Ce texte de trois pages a été négocié essentiellement par les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud.

L’objectif fixé est de ne pas dépasser une hausse de 2 degrés des températures globales d’ici 2050. En revanche, le document ne comprend aucun objectif chiffré de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Concernant les réductions d’ici 2020, les pays industrialisés s’engagent à publier des objectifs chiffrés… dès janvier. A noter qu’il n’y aura pas d’Organisation mondiale de l’environnement qui aurait pu vérifier la mise en oeuvre des engagements de chacun. Les pays pauvres bénéficieront d’une aide européenne de 7 milliards d’euros par an d’ici 2012. De 10 milliards d’euros par an de la part des Etats-Unis et du Japon. Entre 2012 et 2020,la communauté internationale aidera les pays en développement à hauteur de 70 milliards d’euros. Enfin, le texte prévoit des mesures incitatives pour financer la protection des forêts.