DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise économique en Grèce: Papandréou veut frapper fort

Vous lisez:

Crise économique en Grèce: Papandréou veut frapper fort

Taille du texte Aa Aa

“Agir rapidement avec détermination, changer radicalement la marche du pays”, c’est l’ambition du gouvernement de Georges Papandréou. Le Premier ministre grec a appelé ses concitoyens à “la mobilisation générale” alors que la Grèce, dit-il, est au bord du gouffre. Un discours solennel en préambule au débat sur le budget 2010, budget qui est censé permettre au pays de sortir de la crise.

“A cet instant, je veux être clair. Alors que notre pays fait face à une crise sans précédent, je demande une mobilisation nationale de tout le monde, des partis, des partenaires sociaux, des forces saines du monde de l’entreprise et des travailleurs, de tous les citoyens”.

En début de semaine, Georges Papandréou avait réuni toutes les forces politiques pour trouver un consensus sur la situation financière.
Le vote du budget 2010 est capital pour faire face à l’explosion du déficit et de la dette publique. Le projet est ambitieux. Il prévoit une baisse du déficit de plus de 8 milliards euros, sans augmenter le poids fiscal des couches basses et moyennes.
Des réformes de fond ont été annoncées et sont soutenues par les Européens.
Mais ce plan d’austérité a jeté des milliers de salariés et fonctionnaires dans les rues d’Athènes jeudi dernier.