DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : arrestation des voleurs présumés de l'inscription d'Auschwitz

Vous lisez:

Pologne : arrestation des voleurs présumés de l'inscription d'Auschwitz

Taille du texte Aa Aa

Les voleurs présumés de l’inscription tristement célèbre du camp d’Auschwitz sont des repris de justice et pas des néonazis. C’est ce qu’affirme la police polonaise après avoir annoncé leur arrestation la nuit dernière en Pologne.
Le slogan “Arbeit macht frei”, “le travail rend libre” inscrit en fer forgé avait disparu vendredi. Un million de juifs ont été exterminés dans ce camp durant la deuxième guerre mondiale.
 
“Cinq hommes ont été arrêtés. L’enseigne a été retrouvée. Nous sommes très satisfaits, a déclaré un porte-parole de la police. C’est bon pour la Pologne et pour le monde entier. C’est déplorable, en revanche, pour ceux qui ont commis un tel acte inédit.”
 
D’après les policiers, les voleurs présumés avaient coupé l’inscription en trois parties avant de l’enterrer dans un bois. Ils sont âgés entre 20 et 39 ans et avaient déjà été condamnés pour vol ou agression. Ils risquent jusqu‘à dix ans de prison. Les enquêteurs n’excluent pas qu’un collectionneur, néonazi ait commandité ce vol.