DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgrade fait les yeux doux à l'UE

Vous lisez:

Belgrade fait les yeux doux à l'UE

Taille du texte Aa Aa

Neuf ans après la chute de Slobodan Milosevic, la Serbie présente officiellement sa candidature à l’Union européenne. Un début de victoire pour le président Boris Tadic, un pro-occidental. Il doit remettre ce mardi sa candidature à la Suède, qui occupe la présidence tournante de l’Union jusqu‘à la fin du mois.

Si Belgrade effectue un premier pas, les plus optimistes n’envisagent pas une adhésion effective avant 2014.

La Serbie considère toujours le Kosovo comme l’une de ses provinces méridionales et refuse de reconnaître son indépendance. Une indépendance autoproclamée en février 2008 et reconnue par 22 des 27 Etats membres de l’Union.

Belgrade doit en outre lutter contre la corruption, le crime organisé et réformer le pouvoir judiciaire. Il faudra également que les Serbes prouvent qu’ils font tout leur possible pour retrouver Ratko Mladic, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie inculpé de crimes de guerre, et son acolyte Goran Hadzic.

Tous ces dossiers ne doivent pas pour autant faire oublier les avancées du pays depuis la fin de la guerre en ex-Yougoslvavie. Bruxelles autorise à présent les ressortissants serbes disposant de passeports biométriques à se rendre dans les pays membres sans visas.