DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chaos dans les transports en Espagne ou en Italie

Vous lisez:

Chaos dans les transports en Espagne ou en Italie

Taille du texte Aa Aa

Partout en Europe, les mêmes paysages et le même chaos. Ici, c’est l’aéroport international de Madrid qui a été transformé en patinoire. Plus de 170 vols ont du être annulés ce lundi à cause de la neige. La situation est toutefois redevenue normale dans l’après-midi.
Sur les routes, les flocons ont gêné plus d’un automobiliste. 200 axes étaient encore recouverts d’un manteau blanc dans tout le pays. A Madrid, de gos bouchons ont paralysé la circulation à la mi-journée. “C’est horrible”, raconte cet automobiliste madrilène, “44 minutes pour faire un kilomètre”.

A Milan, le maire de la ville a décidé de fermer les écoles aujourd’hui (mardi) en raison des intempéries, et le ministre de l’Intérieur a mobilisé des soldats pour déblayer les rues. Le trafic ferroviaire a lui aussi été perturbé : 30 à 40 trains annulés au départ de la capitale lombarde. “Je voulais rentrer chez moi pour les vacances, ça fait deux jours que j’essaie, mais bon”, indique, dépitée, cette jeune Italienne.

Mais, c’est sans doute Moscou qui détient la palme de l’embouteillage le plus long avec près de 1700 km de bouchons cumulés. 15 000 véhicules ont été bloqués pare-chocs contre pare-chocs, quand ils n’ont pas fini contre un mur.