DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Serbie officiellement candidate à l'adhésion à l'Union européenne

Vous lisez:

La Serbie officiellement candidate à l'adhésion à l'Union européenne

La Serbie officiellement candidate à l'adhésion à l'Union européenne
Taille du texte Aa Aa

Neuf ans après la chute de Slobodan Milosevic qui avait mis la Serbie au ban des nations européennes, Belgrade met le cap vers l’Europe.
Les autorités serbes ont officiellement déposé la candidature de leur pays à l’entrée dans l’Union européenne.
Le président serbe Boris Tadic l’a remise à Stockholm, au premier ministre suédois dont le pays assure actuellement la présidence de l’Union.
Le chemin s’annonce long, mais l’enthousiasme de Boris Tadic est réel : “ce jour est historique pour mon pays la Serbie, nous vivons actuellement la dixième année de notre vie démocratique, a-t-il souligné. Depuis dix ans, notre objectif principal a été de rapprocher la Serbie de l’Union. Et cet objectif n’avait pas qu’une valeur symbolique.”

A Belgrade, on salue l’initiative, même si certains se rendent bien compte qu’il reste de nombreux problèmes à régler. “Il était grand temps de le faire, estime un habitant, et c’est une bonne chose, ils ont fait beaucoup pour atteindre cet objectif. Toute la question est de savoir maintenant combien d’obstacles nous devrons franchir pour parvenir à l’adhésion.”

Parmi les sujets qui fâchent : le sort de l’ancien général Ratko Mladic, inculpé de génocide et toujours introuvable et la question du Kosovo. Son indépendance, reconnue par 22 des 27 Etats membres, est contestée par Belgrade.
La Serbie qui doit aussi mener une série de réformes ne devrait pas rejoindre l’Union avant 2014 à 2018.