DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le vol du "Arbeit macht frei" d'Auschwitz commandité depuis l'étranger

Vous lisez:

Le vol du "Arbeit macht frei" d'Auschwitz commandité depuis l'étranger

Taille du texte Aa Aa

La piste étrangère ne fait plus aucun doute dans le vol de la tristement célèbre inscription d’Auschwitz.

Le commanditaire ne réside pas en Pologne affirme le parquet de Cracovie. Le panneau du “Arbeit macht Frei” (le travail rend libre) découpé en trois parties a été présenté à la presse ce matin.

Il avait été dérobé vendredi dans le camp de la mort d’Auschwitz où furent exterminés plus d’un million de juifs pendant la seconde guerre mondiale.

La Police affirme que les cinq Polonais arrêtés ne sont pas néo-nazis et que leur motivation était uniquement financière. Ils risquent jusqu‘à dix ans de prison pour vol et dégradation d’une pièce appartenant au patrimoine mondial de l’Unesco

Une chaîne d’information polonaise a évoqué la piste d’un collectionneur suédois, mais les enquêteurs ne l’ont ni confirmé ni infirmé.

La disparition de cette inscription avait provoqué une immense émotion en Israël, en Pologne et en Allemagne, ainsi que dans la diaspora juive à travers le monde.

Elle devrait être remise en place pour le 65e anniversaire de la libération d’Auschwitz le 27 janvier prochain.