DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : les voleurs

Vous lisez:

Pologne : les voleurs

Taille du texte Aa Aa

Les voleurs présumés de l’inscription d’Auschwitz en Pologne avaient l’intention de la vendre pour 150 000 euros. Une chaîne d’information polonaise l’a affirmé aujourd’hui tandis que le slogan en fer forgé, retrouvé ce week-end par la police était exposé à Cracovie devant la presse.

Le Arbeit macht frei, le “travail rend libre” en allemand avait été dérobé vendredi dans le camp de la mort d’Auschwitz où furent exterminés 1 million de juifs pendant la seconde guerre mondiale. Il a été découpé en trois parties. La police a annoncé l’arrestation de cinq personnes, des repris de justice qui n’appartiennent pas à un groupe néo-nazi.

Ils ont été inculpés de vol et de dégradation d’une pièce appartenant au patrimoine mondial figurant sur la liste de l’Unesco. Ils encourent des peines allant jusqu‘à 10 ans de prison.