DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le grand plan de Fiat en Italie

Vous lisez:

Le grand plan de Fiat en Italie

Taille du texte Aa Aa

Fiat dévoile ses ambitions pour l’Italie. Malgré une conjoncture assez défavorable sur le marché de l’automobile, le groupe turinois va produire onze nouveaux modèles dans les deux prochaines années et investir dans son pays 8 milliards d’euros dans la recherche et les technologies. Le constructeur italien veut aussi augmenter la cadence pour produire jusqu‘à un million de véhicules par an d’ici fin 2011, contre les 650 000 actuels.

Des chiffres annoncés lors d’une réunion avec le gouvernement et les syndicats. Toutefois, le patron de Fiat a confirmé la fermeture de son usine basée en Sicile.

“Termini Imerese ne pourra pas continuer après 2011”, a déclaré Sergio Marchionne. “Nous avons confirmé au gouvernement notre disponibilité à trouver une solution mais c’est désormais clair que dès 2011 à Termini Imerese on ne fera plus de voitures”.

Inadmissible pour les centaines de salariés de Fiat qui ont manifesté pendant ce temps-là à l’extérieur du palais Chigi à Rome. L’usine emploie 1400 personnes.

“Comment, dans une zone industrielle basée depuis 40 ans sur l’automobile, peut-on parler de reconversion ?”, demande ce salarié. “Et en quoi ? Même d’un point de vue touristique, on ne peut pas la transformer.”

Note positive toutefois, le groupe Fiat a annoncé la re-localisation en Italie de la production de la Panda, qui ne sera plus assemblée en Pologne mais près de Naples. Un tiers des véhicules vendus en Italie portent l‘écusson Fiat.