DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Benoit XVI : son agresseur avait déjà tenté de l'atteindre l'année dernière:

Vous lisez:

Benoit XVI : son agresseur avait déjà tenté de l'atteindre l'année dernière:

Taille du texte Aa Aa

Le Pape agressé en pleine célébrations de Noel, images peu banales qui depuis jeudi soir font le tour des télévisions du monde entier.

L’incident s’est produit au tout début de la procession en la Basilique-Saint-Pierre-de-Rome.

Attrapé par le col et poussé violemment, Benoit XVI tombe à terre, avant de se relever.

Plus de peur que de mal.
Le souverain Pontife a pu ensuite célébrer normalement la messe de Noel.

Son agresseure, souffrant apparement de troubles mentaux, n‘était pas armée.
Et elle a immédiatement été interrogée par les gendarmes du Vatican.

Mais ce n’est pas la première fois que cette Italo-suisse s’en prend au Pape. L’année dernière déjà elle avait tenté le meme geste après la messe de minuit…

Avec cet incident c’est la sécurité du souverain pontife qui est remise en question.
Et les pélerins ont plutot été choqués par la scène…

“C’est toujours difficile de se protéger des déséquilibrés, nous dit ce touriste néerlandais. Je suis heureux que rien de facheux ne soit arrivé et maintenant il faut passer à autre chose”.

Pour cet Italien, “c‘était vraiment affreux. Quelques jours après ce qui est arrivé à Silvio Berlusconi, tout ce qu’il nous fallait c’est ca Je pense que le Pape n’est pas bien protégé, dit-ilencore. Nous devons etre plus attentifs. Surtout de nos jours”.

Enfin cette femme pense que “ce Pape est une personne très stricte mais en meme temps il est pret à tout pardonner. La sécurité est suffisante ainsi”, dit-elle.

Lors de cette bousculade Monseigneur Etchegarray a été sérieusement blessé.

Le Cardinal francais, agé de 87 ans, souffre d’une fracture du col du fémur.

Ce proche de Jean-Paul II, partisan du dialogue au Proche Orient, avait présidé les préparatifs du Jubilé de 2000.