DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il y a un an Gaza plongeait dans la guerre

Vous lisez:

Il y a un an Gaza plongeait dans la guerre

Taille du texte Aa Aa

Plus isolé que jamais, coupés du monde par la frontière dressée par Israël mais aussi par le mur que l’Egypte est en train de construire, les habitants de gaza ont manifesté en ce jour de Noël près d’un an, jour pour jour, après le début de l’offensive lancée par l’Etat hébreu contre leur territoire.

L’opération ‘‘Plomb durci’‘ avait débuté le 27 décembre 2008. Pour s’achever 3 semaines plus tard. Plus de 1400 Palestiniens y avaient perdu la vie.

Un an après, gaza n’en finit pas de panser ses plaies. La reconstruction tarde, la situation économique et sanitaire est alarmante. Les Gazaouis sont désabusés.

Cette femme a perdu 29 membres de sa famille dans l’offensive israélienne. Elle ne croit plus en un processus politique miracle.

‘‘Que ce soit avec le Fatah ou le Hamas, il y a toujours beaucoup d’illusions. Mais à la fin il ne reste plus personne pour s’occuper du peuple’‘, affirme-t-elle.

De leur côté, les ONG montrent Israël du doigt. Il faudrait des centaines de camions de matériaux pour reconstruire les 6400 habitations détruites. Mais d’après elle, l’Etat hébreu n’en a laissé passer que 41 depuis la fin de la guerre.

La situation est d’autant plus difficile que la Bande de Gaza est maintenue sous un embargo stricte. Qui place 85 % de la population sous dépendance de l’aide internationale.