DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le principal dissident chinois condamné à 11 ans de prison

Vous lisez:

Le principal dissident chinois condamné à 11 ans de prison

Taille du texte Aa Aa

Les appels des pays occidentaux et des associations de défense des droits de l’homme sont restés sans réponse. Liu Xiaobo, l’un des principaux dissidents chinois, a écopé de 11 ans de prison. La justice de son pays l’a reconnu coupable d’“incitation à la subversion contre le pouvoir d’Etat”. Une décision qui a provoqué l’indignation générale. “Ce verdict est extrêmement sévère, explique Phelim Kine, chercheur sur l’Asie pour HWR, et nous sommes surpris et choqués de voir que le gouvernement chinois a choisi de punir Liu Xiaobo aussi sévèrement, sachant qu’il est totalement innocent de toutes les charges de subversion dont on l’accuse.”

Le procès très expéditif de cet ancien professeur de littérature de 54 ans se tenait à huis clos à Pékin. Des dizaines de manifestants dont des diplomates occidentaux se sont néanmoins rassemblés devant le tribunal.

“Nous appelons le gouvernement chinois à sa libération immédiate, a déclaré Gregory May, le premier secrétaire de l’ambassade des Etats-Unis en Chine. Nous leur demandons de respecter les droits de tous les Chinois à exprimer pacfiquement leurs opinions politiques en faveur des libertés fondamentales, et du droit de manifester.”

Liu Xiaobo est aussi l’un des auteurs de la charte 08, un appel à la libéralisation politique publié il y a un an, qui l’avait mené en prison. Il avait aussi participé aux manifestations de Tienanmen en 1989.