DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La communauté chiite du monde entier célèbre la fête de l'Achoura


Irak

La communauté chiite du monde entier célèbre la fête de l'Achoura

En Iran, des centaines de cortèges et de rassemblements ont eu lieu dans les mosquées et dans les rues, notamment à Téhéran. Les fidèles, pavoisés de noir, sont venus communier dans le souvenir de l’immam Hassan ibn Ali, avant un rassemblement prévu dimanche en hommage à son frère, l’imam Hossein, tué à la bataille de Kerbala par le calife Yazid.

Kerbala, où des centaines de milliers de pélerins chiites ont convergé ce samedi pour commémorer le deuil de l’Achoura, malgré la crainte d’attentats qui pèsent sur cette communauté, minoritaire chez les musulmans.

Comme le veut la tradition, la foule pratique l’auto-flagellation pour avoir abandonné l’imam Hossein en pleine bataille au cours de l’année 680.
Des célébrations sous sécurité renforcée, près de 25.000 soldats et policiers ont été déployés pour prévenir d‘éventuels attentats.

Pendant ce temps, Sadr city enterre ses morts. Vendredi, 6 pélerins avaient péri dans cette banlieue de Bagdad après un attentat-suicide qui visait la communauté chiite, en pleine procession religieuse.

A Srinagar, dans la région du Kashmir indien, les célébrations ont tourné à l’affrontement. Au moins 42 personnes dont 7 policiers ont été blessées pendant la marche religieuse que la police voulait briser à tout prix. Les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogènes et de bâtons pour disperser la foule.

Dans cette région, les rassemblements de cette communauté pourtant majoritaire ont été interdits il y a 20 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition iranienne en rangs groupés en plein week-end de célébrations religieuses