DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hommage aux victimes de l'opération "Plomb durci" dans les rues de Gaza

Vous lisez:

Hommage aux victimes de l'opération "Plomb durci" dans les rues de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Un an jour pour jour après le début de l’offensive militaire israëlienne à Gaza, une minute de silence a été observée ce dimanche dans les rues de la ville, en hommage aux 1400 victimes palestiniennes de l’offensive “plomb durci”.

Lancée par Tsahal, cette opération avait pour but de mettre un terme aux tirs de roquettes Qassam du Hamas contre Israël.

A 11h20 heure locale, les sirènes ont retenti partout dans la ville au même moment que les premiers bombardements.

Au moins 439 enfants figurent parmi les victimes de l’opération, qualifiée de “crime de guerre” par Amnesty International. Beaucoup d’enfants ont d’ailleurs pris part aux marches commémoratives. “Nous sommes sortis aujourd’hui à cause de la guerre, dit l’un d’entre eux. Mais aussi de l‘état de siège que nous subissons encore. Et chaque jour il y a des blessés, des morts, et des martyrs. C’est pour ça que nous avons décidé de braver cet état de siège et nous continuerons à le faire.”

L’offensive militaire israélienne dans la Bande de Gaza a débuté par des bombardements aériens suivis par une attaque terrestre. Pendant la première vague, une centaine de bombes auraient été larguées. Elles visaient essentiellement le QG du Hamas, des camps d’entraînement du sud de la bande de Gaza, et des sites de lancement de roquettes.

Selon un rapport très accablant de HWR, l’usage par Israël de missiles tirés depuis des drones aurait causé la mort d’au moins 29 civils, dont 8 enfants.

Des victimes dont le seul tort aura été de s‘être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.