DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran à nouveau déchiré par des affrontements meurtriers entre police et manifestants

Vous lisez:

L'Iran à nouveau déchiré par des affrontements meurtriers entre police et manifestants

Taille du texte Aa Aa

Quatre personnes auraient été tuées ce matin à Téhéran lors d’affrontements entre manifestants et police. L’information est donnée par des sites internet de l’opposition au gouvernement, selon lesquels la police et les milices Bassidj ont ouvert le feu sur la foule.

Ces images sont des extraits de vidéo amateur postées il y a quelques instants sur internet. Les journalistes étrangers ont interdiction de filmer les manifestations de Téhéran.

Selon plusieurs témoignages, des réseaux de téléphonie mobile ont été coupés. Autre information, certains éléments de la police auraient refusé de tirer sur la foule comme le demandaient leurs chefs.

Des milliers de jeunes manifestants ont convergé toute la matinée vers le centre de Téhéran, ainsi que des supporters du président Ahmadinejad, ce qui laisse craindre d’autres affrontements dans la soirée.

Des violences ont également eu lieu dans d’autres villes iraniennes.

On en sait en tous cas plus sur ce qui s’est passé hier dans cette mosquée du nord de l’Iran… Des supporters de l’ancien président réformateur Khatami étaient venus écouter un discours quand des miliciens ou des policiers ont investi les lieux et fait interrompre le prêche. Des dizaines de personnes ont été arrêtées à l’extérieur du bâtiment.

L’ancien président aurait été frappé à coups de pierre.