DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Test démocratique" en Ouzbékistan...

Vous lisez:

"Test démocratique" en Ouzbékistan...

Taille du texte Aa Aa

Des élections législatives en Ouzbékistan décrites par le président comme un test pour la démocratie… Mais un drôle de test, puisque les quatre partis qui se présentent aux 17 millions d‘électeurs sont tous favorables au pouvoir en place.

Mais dans cette ex-république soviétique d’Asie centrale où la population est habituée à se rendre aux urnes même sans enjeu, près de 80% de la population aurait voté selon la commission électorale.

En 2007, Islam Karimov a été réélu pour un nouveau mandat de sept ans avec 88% des voix.

L’OSCE, l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, comme sans illusion, n’a envoyé pour ces législatives qu’une mission d’observation limitée.

L’occident, autrefois très critique vis à vis du régime d’Islam Karimov, s’est fait cette année beaucoup plus discret en raison de la route stratégique que représente l’Ouzbékistan pour l’approvisionnement des troupes alliées mobilisées en Afghanistan.