DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran: Répression contre l'opposition

Vous lisez:

Iran: Répression contre l'opposition

Taille du texte Aa Aa

L‘étau se resserre autour de l’opposition. Alors que les rues de Téhéran témoignent des violences du week-end, les arrestations se multiplient. Selon plusieurs sites d’opposition, une quinzaine de personnes ont été interpellées ce lundi à Téhéran et à Qom. Il s’agit de proches de l’ancien président Khatami et de l’ancien Premier ministre Moussavi mais aussi de figures historiques de l’opposition libérale, de leaders étudiants ou encore du journaliste et défenseur des droits de l’homme Emadeddin Baghi.

Dimanche, la manifestation de l’opposition a été violemment réprimée par les forces de l’ordre. Au moins 8 personnes ont été tuées, un chiffre impossible à vérifier et qui serait loin de la vérité selon l’opposition. La police, qui dément toute implication, annonce le lancement d’une enquête.

La tension demeure palpable aujourd’hui encore à Téhéran. Des milliers de personnes ont défilé dans la capitale pour condamner les violences qui ont endeuillé les célébrations de l’Achoura. Dans le cortège, de nombreux portraits du Guide Suprême, l’ayatollah Khamenei. Des images diffusées par la télévision d’Etat iranienne.