DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un retrour à la normale progressif dans les aéroport européens

Vous lisez:

Vers un retrour à la normale progressif dans les aéroport européens

Taille du texte Aa Aa

Les nouvelles mesures de sécurité réclamées par les Etats-Unis samedi semblent à présent assimilées et bien en place.

En France, à Roissy, les avions à destination des Etats-Unis n’accusaient plus qu’une heure de retard, contre trois ce weekend.

Explications de ces nouvelles mesures avec le responsable de la sécurité à l’aéroport de Copenhague :

“Sur tous les départs vers les Etats-Unis il y a un contrôle supplémentaire à la porte d’embarquement, c’est le même contrôle qu’il y a ici au principal point de passage. C’est un filtre en plus, donc oui, cela fait deux contrôles. Nous vérifions tout. Nous palpons tous les passagers, si on peut dire. Nous regardons tous les sacs”.

Retour aussi à la normale à Amsterdam… en fait, les passagers, en bons élèves, ont respecté les consignes et arrivent à l’aéroport encore plus en avance que d’habitude par rapport à l’heure d’embarquement.

La plupart en outre ne rechignent pas à passer sous le scanner corporel :

“Je pense que c’est bien, comme ça ils vous contrôlent entièrement, et je pense que c’est une bonne chose”.

“C’est très important pour la sécurité de tous. donc tout le monde doit être patient”.

La Grande Bretagne désire s‘équiper de ces scanners corporels malgré leur coût élevé et le débat sur le voyeurisme qu’ils suscitent.

Peut-être en tous cas que l’auteur de la tentative d’attentat à Detroit n’aurait pas pu embarquer si il avait été passé au scanner corporel.