DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement iranien contre-attaque et appelle à manifester

Vous lisez:

Le gouvernement iranien contre-attaque et appelle à manifester

Taille du texte Aa Aa

Les autorités iraniennes ont appelé à la mobilisation aujourd’hui et des dizaines de milliers de gens ont répondu en manifestant dans le centre d’Ispahan et de Téhéran.

Le gouvernement a ainsi appelé à “humilier” ceux qui ont manifesté contre le président Ahmadinejad ce weekend. L’appel est venu du président iranien lui-même, qui s’exprimait pour la première fois au sujet des graves troubles de samedi et dimanche.

Ali Larijani, président du parlement, s’est joint à ces défilés, accompagné par plusieurs députés.

Et face aux remarques de la Grande Bretagne, dont le ministre des Affaires Etrangères a qualifié de courageux les manifestants anti-gouvernement, le ton de l’Iran s’est fait très agressif :

“Le Royaume Uni devrait cesser ses remarques insensées ou alors il risque de recevoir un coup de poing au visage”, a déclaré Manouchehr Mottaki, ministre iranien des Affaires étrangères.

Au moins huit personnes, dont le neveu de l’opposant Mir Hossein Moussavi, ont été tuées lors des manifestations ce weekend. Des centaines de personnes, journalistes et figures de l’opposition ont été arrêtées.

Ce mercredi de nouveaux rassemblements pro-gouvernement sont attendus dans les grandes villes iraniennes.