DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le régime iranien resserre l'étau autour des opposants

Vous lisez:

Le régime iranien resserre l'étau autour des opposants

Taille du texte Aa Aa

Le régime iranien multiplie les arrestations d’opposants et brandit des menaces de répression judiciaire.

De leur côté, les sites internet de l’opposition publient de nouvelles vidéos des affrontements meurtriers de dimanche à Téhéran. Huit personnes au moins ont été tuées alors que la police récuse toute responsabilité.

Ce matin, le président du parlement iranien Ali Larijani a prôné la peine maximale contre ceux qui ont manifesté et que le pouvoir religieux appelle “les contre-révolutionnaires”. Larijani a estimé qu’il fallait les différencier de l’opposition réformatrice au sein du régime.

Mais certains manifestants pro-gouvernementaux réclament, eux, la mort pour ceux qui s’opposent au régime. Et certains responsables proches du pouvoir demandent qu’ils soient jugés, y compris les leaders de l’opposition.

A Paris, le réalisateur iranien Mohsen Makhmalbaf a estimé que cette réaction du pouvoir n’allait faire qu’augmenter la colère des Iraniens. Il dit croire que les “manifestations vont continuer” et que “le peuple est plus déterminé à continuer à détruire le régime”.

De nombreuses personnes ont manifesté hier dans la capitale française contre la répression du pouvoir iranien.

Une répression qui s’est poursuivie avec l’arrestation de plusieurs journalistes et, entre autres, de la soeur du prix Nobel de la paix Shirin Ebadi.