DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les attentats contre les symbôles du pouvoir continuent en Irak

Vous lisez:

Les attentats contre les symbôles du pouvoir continuent en Irak

Taille du texte Aa Aa

Le bilan du double attentat suicide de Ramadi en Irak est passé à au moins vingt-six morts et une centaines de blessés.

Les deux attentats ont été commis à quelques minutes d’intervalle, ils semblaient viser les membres du gouvernement provincial. Le gouverneur de la province d’Anbar lui-même a été blessé. De nombreux membres des forces de sécurité font partie des victimes.

Selon les médias irakiens, l’un des kamikazes travaillait comme garde du corps du gouverneur.

Ces attaques, dirigées contre les symboles de l’autorité centrale irakienne, rappellent ceux du 8 décembre dernier, quand les explosions de cinq voitures piégées ont fait 127 morts à Bagdad à proximité des ministères des Affaires étrangères et de la Justice notamment.

Depuis août en effet, aidée sans doute par le retrait de l’armée américaine, l’insurrection irakienne s’attaque aux symboles de l‘état irakien et l’approche des élections législatives n’arrange pas les choses.