DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de gant de velours avec la Dame de fer

Vous lisez:

Pas de gant de velours avec la Dame de fer

Taille du texte Aa Aa

Une “Dame de fer” plus dure qu’on ne le croyait. C’est ce que révèlent des archives officielles qui ont été déclassifiées ce mercredi en Grande-Bretagne et qui couvrent les premiers mois de Margaret Thatcher en tant que chef du gouvernement britannique en 1979.

Elle aimait le whisky, se montrait exigeante et irascible. A l’occasion d’un voyage au Japon, elle avait refusé une escorte composée de femmes karateka, car elle rejetait tout traitement particulier en raison de son sexe.

“Elle ne se souciait pas de ceux qu’elle énervait, raconte Mark Dunton, des Archives nationales. Après avoir lu un document du chancelier de l‘échiquier Geoffrey Howe, elle a écrit : c’est un très mauvais texte”.

Margaret Thatcher avait tendance à annoter tout ce qu’elle lisait, n’hésitant pas à rabrouer ses ministres. Selon le Telegrah, elle aurait confié préférer accueillir des réfugiés blancs de Hongrie ou de Pologne que des boat people vietnamiens.

“Elle n‘était pas vraiment le Premier ministre qui avait le plus de tact, souligne Sir Bernard Ingham, ancien secrétaire du Service de Presse de Margaret Thatcher. En fait, elle était probablement -de toutes les femmes que j’ai rencontrées – celle qui en avait le moins.”

Margaret Thatcher est âgée aujourd’hui de 84 ans. Elle souffre de démence sénile, d’après sa fille qui s’en est rendue compte quand sa mère n’a plus fait la différence entre le conflit en Bosnie et la guerre des Malouines.