DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quelles concessions de Londres pour la libération de Peter Moore ?

Vous lisez:

Quelles concessions de Londres pour la libération de Peter Moore ?

Taille du texte Aa Aa

La Grande-Bretagne a-t-elle accordé quelque concession aux ravisseurs de Peter Moore en échange de sa libération ?

Le consultant britannique, enlevé avec ses quatre gardes du corps en mai 2007, a été relâché ce mercredi et ce, alors que plusieurs prisonniers retenus par les forces américaines étaient transférés aux autorités irakiennes.

Au moins trois des gardes du corps britanniques ont été tués. Leurs dépouilles ont été rapatriées. Quant à un éventuel échange de bons procédés entre Londres et Bagdad, le chef de la diplomatie britannique, David Miliband, répond : “Il y a eu du changement en Irak quant aux groupes qui utilisaient la violence pour arriver à leurs fins, en raison notamment du processus politique et des élections en mars. C’est la base de la libération d’aujourd’hui.”

Hasard du calendrier ou non, l’un des dirigeants de la Ligue des Vertueux – qui avait revendiqué l’enlèvement – a été relâché également ce mercredi. Qaïs al-Khazali est membre de ce groupe chiite dissident de l’Armée du Mahdi de Moqtada Sadr.

A un peu plus de trois mois des législatives, ce groupe affirme que 400 de ses hommes et dix de ses chefs détenus par les forces américaines pourraient être relâchés.