DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Agression du caricaturiste danois : la communauté somalienne craint la stigmatisation

Vous lisez:

Agression du caricaturiste danois : la communauté somalienne craint la stigmatisation

Taille du texte Aa Aa

Au Danemark, les réactions sont unanimes pour condamner l’agression dont a été victime le caricaturiste Kurt Westergaard. Ce samedi, l’auteur de l’agression, blessé lors de son arrestation, a été formellement inculpé de tentative de meurtre, et placé en détention. Devant les juges, l’homme d’origine somalienne s’est refusé à tout commentaire. Les enquêteurs ont perquisitionné son domicile à Copenhague pour essayer d’en savoir un peu plus sur ses liens présumés avec des groupes terroristes d’Afrique de l’est.

D’ores et déjà, l’extrême-droite s’est exprimée sur cette agression. “Ils doivent quitter le Danemark, a ainsi commenté une des responsables du parti populaire danois. Si ces gens ont la nationalité danoise, alors, il faut la leur retirer. On ne veut aucun terroriste chez nous.”

Dans la communauté somalienne installée au Danemark, on déplore cette agression, craignant que cela ne fasse que renforcer les sentiments xénophobes dans la population. “On est vraiment désolé de ce qui s’est passé, explique ainsi Bachir Farah, car cela risque de causer du tort à toute notre communauté. Nous avons déjà été confronté à ce genre de situation, et cela nous inquiète.”

Le dessinateur Kurt Westergaard n’a pas été physiquement blessé dans cette affaire. Lorsque son agresseur s’est introduit chez lui vendredi, il a pu trouver refuge dans une pièce sécurisée, et prévenir la police. Agé de 74 ans, il se sait menacé en permanence, en raison de ses caricatures dessinées en 2005, ces caricatures jugées blasphématoires par de très nombreux musulmans.