DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après 45 ans d'interdiction, la chasse au loup reprend en Suède

Vous lisez:

Après 45 ans d'interdiction, la chasse au loup reprend en Suède

Taille du texte Aa Aa

Des battues très encadrées par l’Etat ont été organisées pour limiter la propagation du mammifère, jusqu’au 15 février prochain.

Le permis de tuer se limite à 27 bêtes, soit dix pour cent de la population estimée de loups dans les 5 régions où l’animal s’est reproduit au cours des trois dernières années. 23 ont déjà été abattus.

Cette limitation a été décidée en octobre par le parlement suédois qui souhaite maintenir la population de mammifères sous les 210 animaux dans le pays.

Une décision qui est loin de faire l’unanimité, notamment auprès des associations de défense des droits des animaux.

“La population de loups n’est pas plus importante en Suède que dans d’autres pays, déclare ce représentant suédois de l’association WWF. Et là on décide de supprimer 10 pour cent de la population, 27 loups. Sans compter en plus la chasse illégale.”

Mais la mesure a de quoi rassurer les éleveurs d’ovins qui cherchent à limiter les dégats causés par l’animal. “Il est important que ceux qui ont déjà eu des problèmes avec des loups dans le passé soient autorisés à les abattre”, déclare cet homme.

Plusieurs organisations écologistes estiment que cette autorisation de chasse va directement à l’encontre des directives de l’Union européenne.

D’autres la jugent indispensable, affirmant même que l’animal aurait été repéré aux portes des villes, et même de la capitale, Stockholm.