DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire Blackwater fait des vagues dans les relations entre les Etats-Unis et l'Irak

Vous lisez:

L'affaire Blackwater fait des vagues dans les relations entre les Etats-Unis et l'Irak

Taille du texte Aa Aa

Le rejet des accusations de meurtre par un juge fédéral américain le 31 décembre dernier contre
cinq agents de sécurité de Blackwater, a provoqué la colère des irakiens jusqu’au sommet de l’Etat. Pour preuve l’intervention ce matin à Bagdad du Premier ministre Nouri Al Maliki.

“ Tout a été fait de notre côté pour protéger les
citoyens irakiens et punir ceux qui ont commis des crimes. Nous allons prochainement lancer des poursuites contre la société Blackwater, à la fois aux Etats Unis et en Irak. Nous ne renoncerons
jamais à notre droit de faire condamner Blackwater.”

Le 16 septembre 2007, 17 civils irakiens, 14 seulement selon les Etats-Unis, avaient trouvé la mort lors d’une fusillade survenue à un carrefour très fréquenté de l’ouest de Bagdad. Au passage d’un convoi diplomatique américain les agents de Blacwater chargés de sa protection avaient ouvert le feu sur plusieurs véhicules. Blackwater qui depuis le début de l’affaire a toujours affirmé que ses personnels avaient agi en état de légitime défense.