DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington et Londres intensifient leur coopération militaire avec le Yémen face à la menace terroriste

Vous lisez:

Washington et Londres intensifient leur coopération militaire avec le Yémen face à la menace terroriste

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni affirment que leurs intérêts à Sanaa sont des cibles potentielles d’Al Qaïda. Le réseau terroriste a revendiqué l’attentat manqué contre un avion américain le 25 décembre dernier.

C’est pour endiguer cette menace que le sénateur indépendant Joseph Lieberman “soutient la reprise d’une coopération anti-terroriste avec le gouvernement yéménite. Nous devons le faire, dit-il pour éviter que le Yémen devienne un autre Irak ou un autre Afghanistan, nous ne voulons pas que cela arrive”.

Le général Petraeus, chef du commandement central américain a rappelé samedi au président yéménite que les Etats-Unis allaient doubler leur aide militaire au Yémen et financer avec Londres une force de police anti-terroriste.

Sanaa a d’ores et déjà renforcé sa sécurité sur ses côtes pour empêcher que des islamistes venus de Somalie s’introduisent dans le pays.

Cette analyste rappelle que “le gouvernement yéménite est déjà engagé dans une guerre civile dans le nord à la frontière avec l’Arabie Saoudite. Il est aussi aux prises avec des séparatistes dans le sud. Les autorités yéménites sont sous tension et elles ne peuvent pas prendre le risque de perdre une confrontation avec les terroristes”.

Les ambassades américaines et britanniques ont été fermées hier. Washington veut éviter à tout prix une nouvelle menace contre un avion ou un autre intérêt américain sur son sol ou à l‘étranger.