DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clinton : L'instabilité du Yémen constitue une menace pour le reste du monde

Vous lisez:

Clinton : L'instabilité du Yémen constitue une menace pour le reste du monde

Taille du texte Aa Aa

A l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre du Quatar, la chef de la diplomatie américaine a fait part de ses inquiétudes alors que l’armée yéménite affirme avoir tué deux insurgés islamistes sur le terrain.

“Ce qui se passe dans cette région est le résultat d’une réaction en chaîne due à l’instabilité qui frappe les états voisins. Nous pouvons, évidemment, voir les implications globales de la guerre au Yémen et les efforts persistants d’Al-Qaïda à utiliser ce pays comme base arrière pour des attaques terroristes au-delà de la région” expliquait ce lundi Hillary Clinton.

Washington mais aussi Londres ont choisi d’apporter un soutien logistique au Yémen après l’attentat manqué sur un vol Amsterdam-Détroit à Noël et les menaces d’Al-Qaïda qui s’en sont suivies. Pour plus de sécurité, les ambassades des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et de France ont fermé à Sanaa tandis que l’Espagne, le Japon, l’Allemagne et l’Italie restreignaient leurs activités.

Le Yémen protège les intérêts occidentaux et demande en retour l’aide de la communauté internationale, comme l’explique l’analyste Khaled Al-Haroji : “Nous avons besoin de localiser les insurgés mais aussi d’aide logistique et économique. C’est important pour le Yémen parce que nos problèmes économiques, l’important taux de chômage et la pauvreté, constituent un terrain fertile pour Al-Qaïda. De nombreux jeunes Yéménites sont frustrés et se tournent vers cette organisation”.

D’autant plus que Sanaa doit faire face à deux fronts : une rébellion chiite au nord et des tensions séparatistes au sud. Sans compter les activistes somaliens qui sont prêts à traverser le Golfe d’Aden.