DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau vent de fronde au sein du Parti travailliste britannique

Vous lisez:

Nouveau vent de fronde au sein du Parti travailliste britannique

Taille du texte Aa Aa

Gordon Brown est-il encore le meilleur pour conduire la prochaine bataille électorale en Grande-Bretagne ? C’est ce qu’osent sous-entendre deux anciens ministres du gouvernement Blair. Dans une lettre ouverte, Geoff Hoon et Patricia Hewitt proposent d’organiser un vote à bulletins secrets pour désigner le candidat des travaillistes aux législatives. “Il faut s’assurer d’une clarté et d’une unité dans le parti, et l’alternative à ce que nous proposons, a expliqué l’ex-ministre britannique de la Défense Geoff Hoon, c’est de se poser toujours les mêmes questions sur notre leadership pendant des mois, c’est d’analyser chaque discours pour savoir si un challenger se manifeste. Et ce n’est pas la voie que doit suivre un parti pour gagner une élection”.

Effectivement, les militants du Parti travailiste peuvent se poser des questions car, sondage après sondage, Gordon Brown n’arrive pas à remonter le courant. Il reste à dix points derrière David Cameron, le jeune chef du Parti conservateur.
L’initiative des deux anciens ministres travaillistes, qualifiés de “traîtres” par les proches de Gordon Brown, ne risque pas d’apaiser le climat dans le parti. Mais elle donne encore du grain à moudre aux conservateurs. Pour cette rentrée parlementaire en Grande-Bretagne, David Cameron a montré beaucoup de tonus.