DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Yémen veut une aide indirecte des Etats-Unis pour lutter contre Al-Qaïda

Vous lisez:

Le Yémen veut une aide indirecte des Etats-Unis pour lutter contre Al-Qaïda

Taille du texte Aa Aa

Le Yémen continue de dévoiler des informations sur le terroriste présumé du vol Amsterdam/ Détroit de Noël et martèle qu’il veut combattre seul Al-Qaïda sur son sol.
Umar Farouk Abdulmutallab a été inculpé de 6 chefs d’accusation et notamment de tentative de meurtre. Il doit comparaître ce vendredi devant un tribunal fédéral aux Etats-Unis.
Le jeune Nigérian, qui a affirmé avoir suivi un entraînement dans un camp d’Al-Qaïda au Yémen, aurait rencontré un des chefs de l’organisation et un imam radical Anwar al-Aulaqi lors de son séjour dans ce pays, d’après les autorités yéménites.
Anwar al-Aulaqi, serait lié à la fusillade de la base militaire américaine de Fort Hood.

Pour lutter efficacement contre le réseau terroriste, le Yémen a demandé l’aide logistique des pays occidentaux y compris des Etats-Unis mais officiellement, il ne souhaite pas un soutien direct des Américains.

“Tout est basé sur des décisions nationales et mené par des troupes yéménite à 100%, a souligné le vice-Premier ministre Rachid al-Alimi à propos des opérations contre Al-Qaïda. (…) Les forces de sécurité obtiennent des informations et des soutiens techniques de la part d’autres pays”.
Des médias américains avaient fait état d‘ûne participation américaine aux raids lancés par les forces yéménites contre des positions d’Al-Qaïda les 17 et 24 décembre. Ces raids s‘étaient soldés par la mort de plus de 60 islamistes extrémistes présumés dans le centre et l’est du Yémen.