DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Passage de témoin solennel entre la Suède et l'Espagne à la présidence de l'Union européenne

Vous lisez:

Passage de témoin solennel entre la Suède et l'Espagne à la présidence de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Au cours d’une cérémonie à Madrid, le Suédois Carl Bildt a symboliquement remis au chef du gouvernement espagnol un cylindre aux couleurs du drapeau européen. L’Espagne a en réalité repris le flambeau le 1er janvier et déjà détaillé son programme pour les six prochains mois. Un programme dont José Luis Rodriguez Zapatero a discuté avec le Président permanent du Conseil et celui de la Commission. Parmi les priorités, la relance économique :

“Si nous avançons dans l’unité économique européenne, nous ferons que la prospérité soit l’horizon de tous les Européens”, a déclaré José Luis Rodriguez Zapatero.

Par unité économique, le chef du gouvernement espagnol entend une forme de gouvernance européenne. Un concept qui devrait faire son chemin au sommet du 11 février convoqué par le nouveau Président à plein temps du Conseil européen.

“Cela doit être un effort collectif. Je veux aussi que nous ayons une réflexion sur une meilleure corrélation entre nos objectifs et l’usage des instruments de l’Union européenne au cours des prochaines années. Nous avons besoin de gouvernements plus rigoureux et d’un meilleur contrôle du processus”, explique Herman Van Rompuy.

La stratégie de Lisbonne promettait de faire de l’Europe l‘économie la plus compétitive au monde en 2010. La présidence espagnole veut tirer les leçons de son echec en peaufinant une nouvelle stratégie pour 2020, plus contraignante celle-là.