DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une empreinte vieille de 397 millions d'années sème le doute

Vous lisez:

Une empreinte vieille de 397 millions d'années sème le doute

Taille du texte Aa Aa

Un fossile découvert en Pologne démontre que les premiers êtres vivants de la planète ont quitté le milieu aquatique 18 millions d’années plus tôt que ce que les scientifiques pensaient jusqu‘à présent.

Il y a 397 millions d’années, l’animal qui a laissé cette fameuse empreinte est parvenu à se déplacer sur la terre ferme.

La théorie actuellement admise veut qu’avant de parvenir à respirer notre air, les êtres vivants évoluaient uniquement en milieu aquatique. Ils seraient ensuite devenus des mammifères, des reptiles ou encore des oiseaux.

Mais les chercheurs de l’Institut Géologique de Varsovie, à l’origine de cette découverte, restent prudents quant à ces théories. L’empreinte de ce mystèrieux animal pourrait bien les faire voler en éclats.