DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terrorisme, le jeune Nigérian plaide non coupable

Vous lisez:

Terrorisme, le jeune Nigérian plaide non coupable

Taille du texte Aa Aa

Le jeune Nigérian, accusé d’avoir voulu faire sauter un avion de ligne américain le 25 décembre dernier, plaide non coupable. Umar Farouk Abdulmutallab a comparu pour la première fois devant un tribunal à Detroit, alors qu’une manifestation se déroulait à l’extérieur. Les manifestants protestaient contre ceux pour qui tout islamiste est forcément un “terroriste”.

Le Nigérian, âgé de 23 ans, a été grièvement brûlé en tentant de mettre le feu à un engin explosif qu’ il avait dissimulé dans ses sous-vêtements. Il
risque la prison à vie s’il est reconnu coupable d’avoir utilisé une arme de destruction massive contre l’appareil qui transportait près de 300 personnes.

Après les défaillances sécuritaires dans cette affaire, le président américain a annoncé une série de réformes :

“Nous allons renforcer nos défenses, mais nous n’allons pas succomber à une mentalité d’assiégés qui sacrifierait les libertés et valeurs que les Américains chérissent”, a déclaré Barack Obama. “Nous développons de nouvelles technologies de contrôle. Nos adversaires vont chercher de nouvelles manières de s’y soustraire, comme l’a montré l’attaque de Noël. Dans la course sans fin pour protéger notre pays, nous devons être habiles”.

Barack Obama a insisté sur la nécessité pour le renseignement d’enquêter systématiquement sur toutes les pistes liées à des menaces prioritaires, et de faire circuler plus rapidement les rapports sur ces menaces.
Autant d’attitudes qui ont fait défaut dans le cas du vol Amsterdam/Detroit, huit ans après les attentats du 11 septembre et malgré des milliards de dollars, investis pour la sécurité.