DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux nouveaux coups portés contre l'ETA

Vous lisez:

Deux nouveaux coups portés contre l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Une fourgonnette immatriculée en France avec des armes et 10 kg d’ explosifs a été interceptée la nuit dernière par la garde civile espagnole lors d’un contrôle de routine près de la frontière hispano-portugaise.

Le chauffeur a alors bousculé les gardes et il s’est enfuit à bord du véhicule de patrouille avant d‘être arrêté au Portugal à Torre de Moncorvo. Sa complice qui se trouvait dans un autre véhicule a également été interpellée en possession de faux papiers d’identité. Il s’agit d’Iratxe Yanez que l’on voit sur cette photo.

Les deux membres présumés de l’organisation indépendantiste basque armée ont été transférés de la gendarmerie à la police judiciaire portugaise. Ils seront présentés devant un tribunal avant une prochaine demande d’extradition de Madrid.

Le ministre espagnol de l’intérieur, Alfredo Pérez Rubalcaba a salué le succès de l’opération :

“Nous savons ce qu’est en train de préparer l’ETA et ce qui s’est passé ces jours-ci démontre que nous le savons. L’enquête devra dire à quelle opération était destinée cette fourgonette, mais ce qui est sur c’est que nous savons ce que l’ETA prépare et l’ ETA sait aussi que nous ne baissons pas la garde”.

Présidente en exercice de l’Union européenne depuis le 1er janvier, l’Espagne a activé son niveau 2 d’alerte antirerroriste sur une échelle de 4.

Par ailleurs, deux autres étarras présumés ont été arrêtés hier après-midi près de Clermont-Ferrand en France.

Ils s’apprêtaient apparemment à se rendre dans une possible cache de l’ETA pour y récupérer de l’argent.

Les deux suspects seraient une femme Eider Uruburu Zabaleta et un homme Inaki Iribarren Galbete, qui feraient partie de l’appareil logistique militaire de l’ETA.

Plusieurs caches avaient été découvertes l’an dernier en France.

L’ETA figure sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne et des Etats-Unis.