DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les éléments se déchaînent en Albanie et en Croatie

Vous lisez:

Les éléments se déchaînent en Albanie et en Croatie

Taille du texte Aa Aa

En Albanie, pour éviter que les barrages ne cèdent, les autorités ont décidé d’ouvrir les vannes pour faire retomber la pression exercée par le Drin, le plus grand fleuve du pays.

Pas de quoi rassurer les habitants du nord du pays dont les terres sont déjà sous les eaux. Les fortes précipitations, qui ont affecté la région cette semaine, ont provoqué l’inondation de plusieurs milliers d’hectares. Quelque 5.000 personnes ont du être évacuées depuis jeudi. Des soldats supplémentaires sont arrivés ce dimanche dans les régions de Shkoder et Lezha pour venir en aide aux personnes encore bloquées.

“Les maisons sont toutes inondées à 100%” raconte cet homme. “Personne n’est venu nous aider, on nous a dit de nous inscrire mais tout le monde s’est enfuit vers les villages des environs”.
Le gouvernement albanais a demandé de l’aide aux pays de l’OTAN.

Les éléments s’acharnent également en Croatie où les pluies importantes de ce début d’année et la fonte des neiges ont créé beaucoup de problèmes dans certaines régions.

La situation est particulièrement critique dans la région de Lika dans le centre du pays et dans la vallée de Neretva au sud où des mesures d’urgence ont dû être prises pour faire face aux inondations.
Les habitants de Metkovic se déplacent en bateau dans la ville. Les maisons sont inondées et les routes sont coupées.

Alimenté par la fonte des neiges le niveau de la rivière Neretva ne cesse de grimper.
Les autorités croates ont demandé aux habitants de la vallée de Kosinj de se préparer à quitter leur foyer, car le niveau des eaux progressait dans la journée d’environ 8cm par heure.
Le froid extrême a aussi provoqué des chutes de grêle à Dubrovnik.