DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an pour empêcher les violences au Soudan

Vous lisez:

Un an pour empêcher les violences au Soudan

Taille du texte Aa Aa

L’accord de paix, qui a mis fin à la guerre civile au Soudan, a cinq ans. Un anniversaire fêté dans 15 pays, comme ici à Londres devant la résidence de Gordon Brown. Une manifestation organisée par 9 ONG, un an aussi avant le référendum sur l’indépendance du Sud-Soudan.

Ce scrutin pourrait raviver les tensions entre les musulmans du nord et les chrétiens du sud.
Amnesty International ou Human Rights Watch appellent donc les gouvernements à se mobiliser. Une campagne mondiale de sensibilisation, baptisée “Sudan365” est également lancée.

“La violence qui pourrait se déchaîner là-bas est tellement horrible, comparable à ce qui se passe au Darfour : des centaines de milliers de personnes tuées ou déplacées. Il faut donc attirer l’attention, pour qu’on soit sûr qu’il n’y ait pas de violences de ce genre cette année”, explique Jamie Catto, réalisateur du film “beat for peace”.

Les batteurs de Pink Flod, the Police ou Radiohead y ont participé avec d’autres musiciens des cinq continents.

Un film pour la paix alors que le Sud-Soudan connait un regain de violences : des affrontements entre tribus auraient fait au moins 150 morts ces deux dernières semaines.