DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: l'enquête sur les heurts de Rosarno prend une autre tournure

Vous lisez:

Italie: l'enquête sur les heurts de Rosarno prend une autre tournure

Taille du texte Aa Aa

Onze mafieux présumés ont été arrêtés et plusieurs millions d’euros saisis en Italie, en Calabre, à Rosarno.
C’est dans cette ville qu’a eu lieu une chasse à l’immigré la semaine dernière. Plusieurs enquêtes sont en cours sur la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise, et les émeutes de Rosarno. La mafia est soupçonnée d’avoir tiré sur les immigrés pour prouver qu’elle contrôle le territoire.

“L’enquête se poursuit” a expliqué le procureur, “nous verrons si les clans de la ‘Ndrangheta sont en partie ou non responsables des désordres des jours précédents.”

Jeudi dernier, Rosarno a été le théâtre de violentes manifestations d’immigrés qui protestaient contre des agressions dont certains d’entre eux avaient été la cible. Les heurts avec la police avaient été suivis par une violente réaction de la population. Chaque année, des milliers d’immigrés sont employés illégalement dans la région pour la cueillette des agrumes.

Médecin Sans Frontières continue de dénoncer la situation déplorable de ces immigrés depuis 2003 et l’inaction des gouvernements successifs en Italie.

Ce mardi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés a aussi dénoncé les conditions de vie inhumaines des travailleurs immigrés, sans parler des salaires de misère et de la montée croissante du racisme.

La semaine dernière, 67 personnes ont été blessées et un millier de migrants ont quitté Rosarno.