DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le regard du groupe des Verts sur Roumiana Jeleva

Vous lisez:

Le regard du groupe des Verts sur Roumiana Jeleva

Taille du texte Aa Aa

Le cas Roumiana Jeleva préoccupe certains groupes politiques au Parlement européen. Les plus dubitatifs sur sa désignation sont les libéraux, les socialistes et les verts. Notre correspondant à Bruxelles a interrogé sur ce point la co-présidente du groupe des Verts.

Sergio Cantone : “Rebecca Harms, chef de file du groupe des Verts, pensez-vous que la commissaire désignée Rumiana Jeleva va réussir l’examen de l’audition ?”

Rebecca Harms : “Il y a des rumeurs sur Madame Jeleva, concernant les intérêts financiers de sa famille en Bulgarie, et je souhaite vraiment qu’elle apporte des éclaircissements. J’espère qu’elle a fourni à Monsieur Barroso tous les éléments qui sont nécessaires à ces clarifications, que les rumeurs sur ses intérêts financiers soient fondés sur la réalité ou qu’il s’agisse juste de suppositions venant de personnes hostiles à Madame Jeleva.”

Sergio Cantone : “Qu’en est-il de sa préparation pour le poste, pensez-vous qu’elle soit préparée ?”

Rebecca Harms : “D’après ce que j’ai pu voir dans son curriculum, elle est déjà en politique. Ce n’est pas nouveau pour elle. Il est vrai que l’Europe, c’est différend, mais elle s’y connaît déjà un peu puisqu’elle a été eurodéputée. Elle n’est donc pas une néophyte. Mais la question la plus intéressante, celle qui se pose encore et toujours est de savoir si cette personne a oui ou non les capacités pour assumer ce poste à la Commission européenne. Elle n’est donc ni moins bien placée ni mieux placée que d’autres candidats éventuels.”

Sergio Cantone : “Donc, le problème principal reste le conflit d’intérêts concernant les affaires de sa famille ?”

“Lorsqu’un présumé conflit est rapporté dans la presse ou commenté dans la presse, les personnes impliquées ne devraient pas seulement aller en justice comme elle l’a annoncé, mais devraient éclaircir les choses en fournissant les documents qui montrent qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts.”