DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suite de l'audition des commissaires européens

Vous lisez:

Suite de l'audition des commissaires européens

Taille du texte Aa Aa

L’un après l’autre, les commissaires européens passent sur le grill des eurodéputés pour savoir s’ils sont aptes à prendre leurs fonctions. Ce mardi matin, Karel de Gucht, commissaire désigné au commerce, était auditionné. Le libéral belge, qui s’occupait du développement dans la précédente commission Barroso, devrait passer sans problème l’examen. Il a donné des positions claires et par exemple fait savoir qu’il soutenait l’entrée de la Russie à l’OMC.

Hier, la Britannique Catherine Ashton a obtenu la garantie du soutien du parlement européen pour occuper le poste de chef de la diplomatie de l’UE, même si elle a vertement été critiquée. Les Verts ne lui ont d’ailleurs pas apporté leur soutien:

“Je n’ai pas honte de ce que je suis et de ce que j’ai été. Lorsque j‘étais jeune, j’ai manifesté parce que je croyais qu’on devait abolir les armes nucléaires. Vous pouvez discuter de la manière dont je l’ai fait, mais vous ne pouvez pas contester ce que je cherchais à accomplir.”

Certains eurodéputés lui ont trouvé des lacunes pendant l’audition, comme Arnaud Danjean, député français, membre du Parti populaire européen:

“Ce qui me paraît un peu plus critiquable – en tout cas ouvert à discussion – c’est que sur des sujets de défense notamment et sur les sujets transatlantiques, je l’ai trouvé avec des vues assez britanniques, mais je l’ai trouvé quand même plus à l’aise que lors de notre premier échange de vue.”

Ce mardi après-midi, ce sera au tour de la commissaire désignée à la coopération et à l’aide humanitaire d‘être auditionnée. La bulgare Roumiana Jeleva, ministre des affaires étrangères bulgares et ancienne eurodéputé, serait sujette à caution à cause des liens présumés de son mari avec la mafia russe. Des accusations sans preuve pour José Manuel Barroso qui a déjà pris sa défense.