DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le désespoir entraîne des débordements à Haïti

Vous lisez:

Le désespoir entraîne des débordements à Haïti

Taille du texte Aa Aa

Le trop plein de désespoir de la population haïtienne déborde, trois jours après le violent séisme. De rage, les sinistrés dénoncent les lenteurs de la distribution de vivres et d’eau potable, la mauvaise coordination des secours. Certains sont même allés jusqu‘à entasser des cadavres pour bloquer des rues de Port-au-Prince. C’est à la pelleteuse que les corps sont parfois ramassés.

Les survivants ont passé une troisième nuit dans les ruines. Ils en veulent aux autorités haïtiennes qui, selon eux, manquent de réactivité.

“Nous attendons depuis trois jours et rien ! s‘énerve un sinistré. Le président est à l’aéroport, pourquoi ne fait-il rien pour nous ? Nous, nous faisons du mieux que nous pouvons”.

Au moins trois millions de personnes ont été affectées par le tremblement de terre, le plus puissant à frapper Haïti depuis deux siècles. La Fédération internationale de la Croix-Rouge estime pour le moment que le nombre de morts pourrait atteindre les 50.000. 7.000 victimes ont déjà été enterrées dans des fosses communes. Mais désormais, le risque d‘épidémies rôde.