DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Peu de médecins disponibles après le séisme à Haïti

Vous lisez:

Peu de médecins disponibles après le séisme à Haïti

Taille du texte Aa Aa

En attendant l’aide médicale internationale, les médecins sur place à Haïti se sentent extrêmement démunis. L’hôpital central de Port-au-Prince et au moins sept autres établissements hospitaliers de la capitale se sont effondrés. Des lits et des équipements de fortune ont été installés à même la rue pour soigner les blessés.

“Nous n’avons rien, rien, se désespère le directeur de l’ex-hôpital central. Les membres du personnel médical ont tant de problèmes dans leurs familles qu’ils doivent les régler avant de venir travailler. Normalement, nous disposons de 150 médecins, nous n’en avons même pas vingt actuellement”.

Les médecins rescapés du séisme, et encore disponibles, font ce qu’ils peuvent pour soulager les très nombreux blessés, mais avec peu de moyens. Les amputations ont souvent lieu sans anesthésie. Et les infections menacent car les antibiotiques ont disparu de la circulation à Port-au-Prince.