DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rescapés haïtiens prêts à se battre pour manger

Vous lisez:

Les rescapés haïtiens prêts à se battre pour manger

Taille du texte Aa Aa

C’est la faim qui anime désormais la foule de sinistrés haïtiens. Ils sont des centaines de milliers, désespérés de voir la couleur des vivres fournies par l’aide internationale. Et les soldats américains sur place sont sur leur garde, car ces réfugiés sont prêts à tout pour s’emparer d’une ration alimentaire. La logistique américaine a renoncé à établir des zones d’atterrissage pour livrer la nourriture, de peur qu’elles soient envahies. Mais le largage n’est guère mieux.

“Jeter la nourriture des hélicoptères, c’est horrible, réagit un Haïtien. Beaucoup de gens n’arrivent pas à l’attraper, et il y a des bagarres. C’est un désordre total”.

Exemple samedi: les hélicoptères américains ont commencé à larguer des rations alimentaires au dessus d’un stade de Port-au-Prince transformé en camp de réfugiés. Cela s’est terminé en bagarre générale. Deux millions de personnes auront besoin d‘être nourries pendant au moins six mois, c’est ce qu’estime le Programme alimentaire mondial de l’ONU. “Nous avons déjà servi plus de 10.000 réfugiés hier, indique un responsable du PAM. Aujourd’hui, nous pensons distribuer des rations à près de 39.000 personnes, et nous allons encore augmenter jusqu‘à atteindre 60.000 distributions par jour. Mais la situation est très compliquée car le pays s’est effondré”. Au problème logistique s’ajoute celui de la sécurité. Des sinistrés pillent ce qui reste dans les magasins de Port-au-Prince et pillent même dans les stocks de l’aide internationale.