DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pillages ont fait leurs premiers morts

Vous lisez:

Les pillages ont fait leurs premiers morts

Taille du texte Aa Aa

Des policiers haïtiens ont fait feu dans un marché de Port-au-Prince, tuant deux pillards en train de se servir. Un autre pillard s’est immédiatement emparé du sac à dos d’une des victimes.

Cinq jours après le séisme, les violences se multiplient dans la capitale haïtienne. La faim tenaille ses habitants, mais aussi ceux de Léogâne, Jacmel et Carrefour, trois autres villes gravement touchées. Léogâne, située sur l‘épicentre du séisme, est détruite à 90%. Pour ainsi dire, rasée.
La ville attend désespérément les secours, qui ont déjà du mal à atteindre les Port-au-princiens. certains, à main nue, tentent de sauver des gens piégés, d’autres enterrent les morts. Ils seraient entre 10 et 30 000 à Léogâne.

A Port-au-Prince, 25 000 corps auraient été déjà enterrés selon les autorités.

Il sera sans doute difficile de comptabiliser les victimes de cette tragédie. Si le chiffre de 200 000 morts était évoqué dès hier, l’OMS affirme ce dimanche que le séisme a fait entre 40 000 et 50 000 morts.

Cette catastrophe naturelle est sans doute l’une des pires de notre histoire contemporaine, et ses conséquences seront douloureuses pour un peuple qui n’a plus rien. Un million et demi de personnes sont sans abris annoncent les autorités . Mais tous ces chiffres sont à prendre avec prudence, ils vont évoluer dans les jours et les semaines à venir.